Avec Tiago Alves de Sousa, des Vins du Douro et de Porto de la famille Alves de Sousa

Parlez-nous un peu de vous et de vos vins :

Issu d’une famille fortement enracinée dans la vallée du Douro et possédant une longue tradition viticole, pour Tiago Alves de Sousa l’appel du pays était présent dès son plus jeune âge. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur agronome de l’université de Trás-os-Montes e Alto Douro, il reçoit le prix de la Fondation « António de Almeida » et une distinction spéciale du gouvernement portugais pour avoir été le meilleur étudiant de son diplôme.

Après quelques formations aux vendanges, en collaboration avec des vignerons consacrés tels que Manuel Vieira, Luís Cabral de Almeida et Anselmo Mendes, complétées par des études de vinification et de viticulture et un passage à l’Institut de viticulture de l’Università Cattolica de Piacenza (Italie) où il a collaboré avec les professeurs de renom Mario Fregoni et Luigi Bavaresco, il rejoint définitivement l’équipe de vinification d’Alves de Sousa en 2002.

Pendant quelques années, il travaille dans le domaine viticole Alves de Sousa, tout en préparant un doctorat en viticulture et œnologie de l’Université de Trás-os-Montes e Alto Douro, obtenu en 2011 avec la classification maximale. Il publie plusieurs articles sur la viticulture et l’œnologie dans des revues scientifiques internationales et dans des travaux de conférences. Il est souvent invité à donner des conférences au Portugal et à l’étranger. En outre, Tiago est souvent juge dans certains des plus importants concours viticoles internationaux (Royaume-Uni, Chine, Portugal, Allemagne, etc.).

Aujourd’hui, il est responsable de la production de tous les vins du Douro et de Porto de la famille Alves de Sousa. Depuis que Tiago est devenu le vigneron, la famille Alves de Sousa a remporté le prix du « Producteur de l’année » en 2006, a reçu plus de 300 médailles dans les concours internationaux de vins les plus prestigieux et a été parmi les mieux notés des vins portugais dans les plus grandes publications internationales. En 2016, Tiago est invité à devenir membre du « Fórum de Enólogos » (Forum des œnologues), un club œnophile exclusif qui rassemble les viticulteurs portugais les plus prestigieux.

En 2017, Tiago se voit attribuer le « National Winemaker Award » par la Confrérie gastronomique de l’Algarve, un prix qui n’est donné que tous les deux ans et qui distingue les personnes ayant contribué à l’élévation du vin et de la gastronomie au Portugal et en Europe. La même année, il reçoit également une double nomination pour les prix « Winemaker of the Year » (par le magazine « Wine – A Essência do Vinho ») et « Winemaker Generation XXI » (par le magazine « Paixão pelo Vinho »). Cette année-là, Tiago est également nominé dans deux des plus importantes publications portugaises sur le vin.

Une triple reconnaissance d’une année très spéciale pour le travail de Tiago Alves de Sousa dans les Vins du Douro et de Porto de la famille Alves de Sousa.

Il est également responsable des exportations et de la promotion des vins partout dans le monde.

Tiago fait partie de la cinquième génération de la famille Alves de Sousa.

Quand avez-vous commencé à utiliser ViniLiquid ?

En 2016, pour les premiers essais, et en 2019, à plus grande échelle.

Racontez-nous pourquoi vous avez décidé d’utiliser ViniLiquid, quels défis rencontriez-vous ?

Dans la vallée du Douro, nous bénéficions de conditions extraordinaires pour la vinification, mais rencontrons aussi certains défis : les sols sont très pauvres, les vignobles sont souvent en déficit hydrique, le climat est relativement chaud, et tout cela entraîne une grande concentration des baies. Les moûts peuvent donc posséder un grand potentiel qualitatif, mais souvent des niveaux d’azote bas et parfois une haute teneur en sucre.

Par conséquent, cela peut entraîner des risques d’arrêt de la fermentation ou certaines déviations métaboliques.

En quoi ViniLiquid améliore-t-il votre processus de vinification ?

Il a aidé à garantir une population levurienne plus robuste, engendrant des fermentations très régulières et progressives et par conséquent nous donnant davantage de contrôle sur la façon dont nous voulons que notre fermentation se développe.

Naturellement, cela aide également à préserver des saveurs très vives, nettes et pures.

Et dans quelques variétés plus neutres sur le plan aromatique, la teneur en acides aminés libres a également aidé à rendre les jus un peu plus expressifs, tout en respectant le caractère du raisin.

Recommanderiez-vous ViniLiquid et pourquoi ?

Bien sûr.

Les résultats sont tout à fait conformes, c’est un bon outil, en particulier lorsque vous savez que vos conditions de fermentation peuvent être difficiles.

La forme liquide est également un grand atout : pendant les vendanges, la moindre petite aide, chaque petit détail comptent, alors le fait qu’il soit plus facile et plus rapide à mesurer et utiliser nous fait toujours gagner du temps que nous pouvons consacrer à toutes les autres choses que nous devons faire.

Et bien que j’ai envie de dire que c’est cher… je dois admettre que ce n’est pas si mal en termes qualité/valeur 😉

Pour les conditions de fermentation difficiles